Fret Thaïlande – France : Guide complet pour 2024

transitaire international

Fret France - Thaïlande

Vous vous êtes déjà demandé comment optimiser vos envois entre la Thaïlande et la France ? Le fret entre ces deux pays joue un rôle indéniable dans le commerce international. 

Cet article vise à fournir des informations complètes et précises sur tous les aspects logistiques, économiques et réglementaires du fret Thaïlande-France. Comprendre ces éléments est essentiel pour réussir vos opérations de transport international

Explorons ensemble les différentes facettes du fret entre la Thaïlande et la France.

  • Les principaux ports de Thaïlande et les avantages d’utiliser les ports thaïlandais.
  • Les différentes options de transport pour le fret Thaïlande-France.

Les différentes options de transport pour le fret Thaïlande-France

Le fret entre la Thaïlande et la France peut-être géré principalement via deux options de transport : le fret maritime et le fret aérien. Chaque méthode propose des avantages spécifiques en termes de coût, de vitesse et de capacité, répondant ainsi aux divers besoins logistiques des entreprises.

Fret maritime Thaïlande-France

Le fret maritime est souvent privilégié pour son coût avantageux et sa capacité à transporter de grandes quantités de marchandises. Les navires porte-conteneurs sont les plus couramment utilisés, traversant les routes maritimes principales comme celles passant par le canal de Suez. 

Les principaux ports de départ incluent Bangkok et Laem Chabang en Thaïlande, avec des destinations en France comme Le Havre et Marseille.

Avantages :

  • Coût inférieur par tonne transportée
  • Capacité de transporter des volumes importants

Inconvénients :

  • Temps de transit plus long
  • Dépendance aux conditions météorologiques

Une entreprise textile thaïlandaise utilise le fret maritime pour expédier ses produits vers la France, réduisant ainsi ses coûts logistiques de 30%. Pour plus de détails, consultez notre page fret maritime en Thaïlande.

Fret aérien Thaïlande-France

Le fret aérien est idéal pour les marchandises nécessitant une livraison rapide et sécurisée. Utilisant des avions cargo et des compartiments de fret des avions de passagers, ce mode de transport relie principalement les aéroports de Bangkok (Suvarnabhumi) et Paris (Charles de Gaulle).

Avantages :

  • Rapidité de livraison
  • Sécurité accrue des marchandises

Inconvénients :

  • Coût plus élevé
  • Capacité de chargement limitée

Le fret aérien nous a permis de réduire notre délai de livraison à seulement deux jours, garantissant une satisfaction client optimale

explique M. Nguyen, directeur logistique d’une entreprise électronique.

Pour plus d’informations, visitez notre page fret aérien en Thaïlande.

Coût de fret entre la France et la Thaïlande

Le coût de fret entre la France et la Thaïlande peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment le type de fret (maritime ou aérien), la distance, le délai de livraison souhaité, le type de marchandise, la valeur des marchandises, et les services supplémentaires requis. 

Voici un aperçu des éléments qui influencent le coût :

  1. Type de fret : le fret maritime est généralement moins cher que le fret aérien, mais prend plus de temps.
  2. Distance et route : les itinéraires directs peuvent être plus coûteux que les itinéraires avec escales multiples.
  3. Temps de livraison : les délais de livraison plus courts sont souvent plus chers.
  4. Type et valeur des marchandises : les marchandises volumineuses, lourdes ou de grande valeur peuvent entraîner des frais supplémentaires pour l’assurance et la manutention spéciale.
  5. Services supplémentaires : l’emballage spécialisé, le suivi avancé, et les services de dédouanement peuvent influencer le coût total.

Voici un tableau d’estimation des coûts pour différentes options de fret :

Type de FretDurée EstiméeCoût (par kg)Coût Total (100 kg)
Fret maritime standard4-6 semaines1-2 €100-200 €
Fret maritime express2-3 semaines3-4 €300-400 €
Fret aérien standard3-5 jours8-10 €800-1000 €
Fret aérien express1-2 jours12-15 €1200-1500 €

Ces coûts sont des estimations et peuvent varier en fonction des conditions spécifiques de chaque expédition. Pour obtenir un devis précis et personnalisé, nous vous recommandons de contacter un transitaire spécialisé ou de demander un devis.

En comprenant ces facteurs et en obtenant des devis précis, vous pouvez mieux planifier et gérer vos opérations de transport international entre la France et la Thaïlande. 

Import export entre la Thaïlande et la France

Le commerce entre la Thaïlande et la France implique une série de procédures spécifiques d’importation et d’exportation, nécessitant divers documents et étapes pour assurer la conformité avec les régulations internationales et locales. Voici nos guide détaillé des procédures à suivre :

Procédures d’importation en France

  1. Enregistrement de l’importateur : avant de pouvoir importer, les entreprises doivent s’enregistrer auprès des autorités douanières françaises. Ce processus inclut l’obtention d’un numéro EORI (Economic Operator Registration and Identification).
  2. Documents nécessaires :
    • Facture commerciale : fournit des détails sur les marchandises, y compris leur valeur et leurs conditions de vente.
    • Liste de colisage : détaille le contenu de chaque colis pour faciliter les inspections douanières.
    • Certificat d’origine : indique le pays d’origine des marchandises, ce qui peut affecter les droits de douane.
    • Connaissement ou lettre de transport aérien : document de transport émis par le transporteur.
    • Déclaration en douane : soumise à l’arrivée des marchandises, elle décrit les biens importés et calcule les droits de douane applicables.
  3. Dédouanement : les marchandises sont inspectées par les autorités douanières françaises pour s’assurer qu’elles respectent les régulations en vigueur. Les droits de douane et la TVA sont calculés et doivent être payés avant que les marchandises ne soient libérées.
  4. Livraison finale : une fois les formalités douanières terminées, les marchandises peuvent être livrées à leur destination finale.

Procédures d’exportation de Thaïlande

  1. Enregistrement de l’exportateur : les entreprises thaïlandaises doivent s’enregistrer auprès du Ministère du Commerce pour obtenir une licence d’exportation.
  2. Documents nécessaires :
    • Facture commerciale : fournit des informations sur les marchandises, leur valeur et les conditions de vente.
    • Liste de colisage : détaille le contenu de chaque colis.
    • Certificat d’origine : délivré par la Chambre de commerce thaïlandaise.
    • Connaissement ou lettre de transport aérien : émis par le transporteur.
    • Déclaration d’exportation : soumise aux autorités douanières thaïlandaises, elle décrit les biens exportés.
  3. Inspection et dédouanement : les marchandises sont inspectées par les douanes thaïlandaises pour s’assurer qu’elles respectent les régulations. Une fois les formalités terminées, les marchandises peuvent quitter le pays.
  4. Transport : les marchandises sont ensuite transportées vers la France par voie maritime ou aérienne.

Mme Claire Moreau, experte en commerce international, explique :

La clé du succès dans l’import-export entre la Thaïlande et la France réside dans la préparation minutieuse des documents et la compréhension des régulations douanières des deux pays.

Frais de douane entre la Thaïlande et la France

Les frais de douane applicables aux marchandises transportées entre la Thaïlande et la France sont déterminés par plusieurs facteurs, notamment la nature des produits, leur valeur, et les accords commerciaux en vigueur. 

Comprendre ces frais est essentiel pour planifier et budgétiser correctement vos opérations de transport international.

Comment les frais de douane sont-ils calculés ?

  1. Valeur en douane : la base de calcul des droits de douane est la valeur en douane des marchandises. Cela inclut le coût des marchandises, les frais de transport jusqu’à la frontière d’importation, et l’assurance. En France, cette valeur est souvent appelée la valeur CIF (Coût, Assurance, Fret).
  2. Classification tarifaire : chaque type de produit est classé sous un code tarifaire spécifique, appelé code HS (Harmonized System). Ce code détermine le taux de droit de douane applicable. Par exemple, les vêtements peuvent avoir un taux de droit différent de celui des équipements électroniques.
  3. Origine des marchandises : les accords commerciaux entre pays peuvent affecter les droits de douane. Par exemple, les produits bénéficiant d’accords préférentiels peuvent être soumis à des taux réduits ou à une exemption de droits de douane.
  4. TVA à l’importation : en plus des droits de douane, la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) est appliquée sur la valeur en douane des marchandises plus les droits de douane. En France, le taux de TVA standard est de 20%.

Dr. Michel Laurent, un expert en fiscalité douanière, explique :

Il est crucial pour les importateurs de bien comprendre les classifications tarifaires et les accords commerciaux en vigueur pour optimiser les coûts. Une mauvaise classification peut entraîner des coûts supplémentaires importants.

Pour minimiser les erreurs et les coûts inattendus, il est recommandé de collaborer avec des experts en logistique et des transitaires spécialisés qui peuvent fournir des conseils précis et aider à gérer les formalités douanières.

Trouver un transitaire en Thaïlande

Trouver un transitaire fiable en Thaïlande est essentiel pour assurer le bon déroulement de vos opérations de transport international. Voici quelques conseils pratiques pour choisir le bon partenaire logistique et les critères de sélection à considérer.

Conseils pratiques pour choisir un transitaire fiable

  1. Expérience et expertise : recherchez un transitaire ayant une solide expérience dans le transport entre la Thaïlande et la France. Vérifiez leur expertise dans le type de fret que vous expédiez, qu’il s’agisse de fret maritime ou aérien.
  2. Réseau et couverture : un bon transitaire doit avoir un réseau étendu et une couverture globale pour assurer une gestion efficace de vos envois. Cela inclut des partenariats avec des compagnies aériennes, des transporteurs maritimes et des agents douaniers.
  3. Services offerts : assurez-vous que le transitaire propose une gamme complète de services, y compris l’emballage, l’entreposage, le dédouanement et le suivi des envois. Plus ils offrent de services, plus ils peuvent gérer les aspects complexes de votre logistique.
  4. Réputation et avis clients : consultez les avis et les témoignages d’autres entreprises qui ont travaillé avec le transitaire. Une bonne réputation est souvent un indicateur fiable de la qualité du service.
  5. Transparence des coûts : un transitaire fiable doit fournir des devis clairs et transparents, sans frais cachés. Demandez des explications détaillées sur les coûts associés à vos envois.
  6. Service client : la réactivité et la qualité du service client sont cruciales. Assurez-vous que le transitaire est facilement joignable et capable de résoudre rapidement les problèmes potentiels.

Worldgistic : un service de qualité

Worldgistic propose un service de transitaire entre la Thaïlande et la France de haute qualité.

Profitez de notre offre spéciale limitée, conçue pour les clients en quête de solutions logistiques fiables et efficaces. Nous nous distinguons par notre expertise et notre engagement envers la satisfaction de nos clients.

Travailler avec Worldgistic a transformé notre chaîne d’approvisionnement. Leur équipe est réactive et leur réseau étendu a permis de réduire nos délais de livraison.

explique M. Dupont, directeur logistique chez GlobalTech.

Pour en savoir plus sur nos services de transitaire et bénéficier de notre offre spéciale, contactez-nous dès aujourd’hui et découvrez comment nous pouvons optimiser vos opérations de transport entre la Thaïlande et la France.

Réglementations et conformité

Naviguer dans les réglementations douanières et de conformité pour le fret entre la Thaïlande et la France peut être complexe. Voici un guide pour vous aider à comprendre les principales exigences et comment vous assurer que vos envois respectent ces règles.

Principales réglementations douanières

  1. Code des douanes de l’Union Européenne (UCC) : ce code régit les procédures douanières en France et dans l’ensemble de l’UE. Il définit les règles pour l’importation, l’exportation, le transit et le stockage des marchandises.
  2. Règlementations douanières thaïlandaises : en Thaïlande, les douanes sont gérées par le Département des douanes thaïlandais, qui impose des règles strictes sur l’importation et l’exportation des marchandises, y compris les tarifs douaniers et les licences d’importation.

Comment s’assurer de la conformité des envois

  1. Connaître les exigences documentaires : assurez-vous que tous les documents nécessaires sont prêts et correctement remplis, y compris :
    • Facture commerciale
    • Liste de colisage
    • Certificat d’origine
    • Connaissement ou lettre de transport aérien
    • Déclaration en douane
  2. Classification correcte des marchandises : utilisez le code HS approprié pour vos produits afin de déterminer les droits de douane applicables et garantir une classification correcte.
  3. Vérification des restrictions et licences : certains produits peuvent nécessiter des licences spécifiques ou être soumis à des restrictions. Par exemple, l’exportation de certains produits électroniques ou chimiques peut nécessiter une licence d’exportation.
  4. Utilisation d’un transitaire expérimenté : collaborer avec un transitaire expérimenté peut faciliter le respect des réglementations douanières et assurer la conformité de vos envois. Ils peuvent offrir des conseils précieux et gérer les formalités douanières pour vous.

Une entreprise thaïlandaise exportant des textiles vers la France a rencontré des problèmes de conformité en raison de la mauvaise classification des produits et de documents incomplets. En contactant nos spécialistes, ils ont pu corriger les erreurs, assurer la classification correcte selon le code HS , et fournir les documents nécessaires, réduisant ainsi les retards et les frais supplémentaires.

Pour des opérations logistiques fluides et conformes

En lisant cet article, vous avez acquis une compréhension complète des aspects logistiques, économiques et réglementaires du fret entre la Thaïlande et la France. Vous êtes maintenant mieux préparé pour gérer vos opérations de transport international, en optimisant les coûts et en assurant la conformité avec les régulations douanières des deux pays.

Découvrez nos articles détaillés sur les avantages et les inconvénients de chaque option pour prendre une décision éclairée. En vous tenant informé et en utilisant les ressources disponibles, vous pouvez assurer une conformité totale et optimiser vos opérations commerciales internationales. Pour plus d’informations et des réponses à toutes vos questions sur la logistique et le transitaire en Thaïlande, consultez notre FAQ sur la transitaire Thaïlande.

Worldgistic

Worldgistic est le transitaire international n°1 en Asie du Sud-Est et en Europe. Avec plus de 15 ans d'expérience et une équipe d'experts qualifiés, choisissez Worldgistic !

Nos Destinations

Thaïlande

Des questions ? Contactez-nous

fr_FRFR