Que ce soit pour livrer de la marchandise à un collaborateur ou pour faire transporter des biens qui vous sont chers, louer un container pour un fret n’est jamais une mauvaise idée. D’abord, car le container vous offre plus de place pour le stockage que n’importe quel autre moyen, mais aussi pour son caractère sécurisé (scellé). Pourquoi opter pour l’envoi d’un container en Thaïlande ? Faut-il faire appel à des spécialistes du transit pour cela ? Et combien cela coûtera-t-il approximativement ? Réponse dans ce qui suit.

Quelle dimension choisir pour son container pour la Thaïlande ?

Un des premiers paramètres auxquels vous serez confronté est celui de la dimension. Un container moyen ou grand ? Faut-il jouer la carte de la grandeur pour ne pas risquer d’étriquer le chargement, ou au contraire, voir petit ? En réalité, la dimension de votre container devra être proportionnelle au volume de votre cargaison. Il n’est pas question de marge d’espace libre ici, mais bien de taux de remplissage. Plus vous remplissez un container, plus vous le rentabilisez.

En effet, les containers sont loués non pas au prorata de la surface occupée, mais plutôt en totalité. Du coup, vouloir prendre un container de grand modèle juste pour « laisser de l’espace » à votre marchandise en espérant payer moins cher est un faux calcul. En réalité, le prix de votre container France-Thaïlande dépendra de deux grands formats :

  • Le standard de 20 pieds ;
  • Le XXL de 40 pieds.

En conversion, cela donne environ 6 et 12 mètres dans cet ordre. Pour ce qui est de la largeur, elle reste la même quel que soit le type de container : 2.4 mètres. Quant à la hauteur, elle est également constante et ne dépassera quasiment jamais les 2.5 m.

Le container idéal pour un chargement en Thaïlande

Aussi importantes que la dimension, la nature et les spécificités de votre container France-Thaïlande sont tout aussi primordiales à choisir. Sachez qu’il existe plusieurs sortes de containers, adaptés à des utilisations (des chargements) différentes et multiples. Voici une petite liste non exhaustive des plus utilisés :

  • Dry ;
  • Flat ;
  • Open Top.

Le container Dry

Le premier container est le modèle de base, adapté à tout type de cargaison et de fiabilité certaine. C’est en réalité un container tout ce qu’il y a de plus normal, sans fente ni ouverture supplémentaire. Ce type de container est exclusivement réservé à la marchandise sèche (ou solide/poudreuse) et non liquide de préférence, d’où son nom. Le chargement de ce container se fera de façon traditionnelle ; c’est-à-dire latéralement par le biais de sa porte. Il faudra donc prendre en considération ce détail si vous prévoyez de charger une marchandise délicate à manipuler.

Le container Flat

Le second type est le container Flat. Comme son nom l’indique, c’est un container qui reflète un aspect plat et peu dimensionné. Pour la simple et bonne raison qu’il ne comporte ni toit ni parois latérales. Elles sont démontables à vrai dire, vous pourrez donc y stocker de la marchandise dont la hauteur est supérieure à 2.5 m. Petit bonus pour ce type de containers, ils permettent également de transporter des chargements dont le packaging est résistant (caisse en bois, gaine de protection contre les intempéries, etc.), donc pas besoin d’investir dans un container plus couvert. Ce container est le plus pratique en termes de chargement, du haut, à gauche ou à droite, tous les côtés peuvent être exploités pour charger la cargaison. Un gain de temps et d’argent efficace si vous avez à expédier de la marchandise compliquée à charger.

Le container Open Top

Enfin, le troisième et dernier type de container est le plus intéressant ; il s’agit du modèle Open Top. Vous l’aurez compris, c’est un container dont la taule de toit est inexistante. Pour ce modèle, vous aurez le choix entre laisser votre marchandise à l’air libre, ou la recouvrir d’une bâche de protection contre la pluie. L’avantage principal de ce container Open Top est qu’il permet un chargement vertical, idéal donc pour les colis trop volumineux pour la porte. Bien sûr, vous recevrez une aide précieuse quant au choix du container adapté à votre situation et à vos besoins de la part de nos agents.

Un container spécial pour son chargement vers la Thaïlande ?

Évidemment, il existe également d’autres alternatives plus spécifiques que nous pouvons mettre à votre disposition. Quel que soit le type de chargement que vous souhaitez faire envoyer jusqu’en Thaïlande, ou même envoyer de là-bas jusqu’en France, nous serons là pour vous accompagner. Par ailleurs, nos équipes peuvent vous proposer deux autres types de containers assez spéciaux, dans le cas où la cargaison demanderait un traitement spécifique tout au long du périple. Il s’agit en fait des containers :

  • À température contrôlée ;
  • Citerne.

Le premier est également appelé « Reefer », il est conçu de façon à pouvoir programmer la température à l’intérieur depuis un moniteur de contrôle externe. C’est un moteur et un système thermique incorporé dans son squelette qui lui permettent d’offrir un tel service. Ainsi, ce type de containers est largement utilisé pour tout ce qui est denrées alimentaires, cosmétiques, médicaments et autres matières nécessitant une réfrigération en continu (chaîne du froid).

Le second container est le type Citerne, c’est un container spécialement dédié au transport des liquides de toute sorte. Là encore, vous aurez l’embarras du choix quant au type de matières à transporter (inflammables, corrosives, à destination alimentaire, etc.). Vous pourrez compter sur nos experts pour vous aiguiller vers un type de container en particulier après avoir exposé les détails de votre chargement pour la Thaïlande.

Partager son container vers la Thaïlande, est-ce une bonne idée ?

Encore une autre option pratique pour vous éviter les frais en plus : envoyer un container en Thaïlande en partage d’espace commun. C’est une alternative intéressante à prendre en considération dès lors que votre chargement est minime ou ne remplit pas les 33 mètres cube du container entièrement. Il s’agira alors de co-louer un container à deux ou à plusieurs pour en réduire les frais. Toujours avec le même itinéraire bien sûr, mais aussi les mêmes conditions de transport.